Aller au contenu principal

6. Les peurs

Depuis la conversation où j’ai enfin compris la raison du comment du pourquoi, 1) je suis plus relax, 2) nous communiquons beaucoup plus et mieux, 3) je suis plus engagée dans la transition de ma dulcinée, 4) j’ai moins peur.

Parce que, oui, j’ai quand même un peu peur. Pas peur au point d’en être paralysée, de ne plus pouvoir avancer ; des peurs qui sont des craintes, des inquiétudes, des « et si… »

Peur des regards qui se posent sur elle un peu trop longtemps. Peur des moqueries dont elle pourrait faire l’objet. Peur qu’elle n’obtienne pas les résultats escomptés un fois au bout des changements hormonaux. Peur qu’elle se décourage des efforts qu’elle doit continuellement faire. Peur aussi des regards posés sur moi, des jugements. Définitivement peur de ce qui se passera lorsque nous voyagerons ailleurs qu’au Canada—il ne faut pas se leurrer, nous sommes ici choyées.

Peur aussi de ne plus reconnaître son corps qui change tellement vite. Peur d’avoir moins de désir, moins de plaisir. Peur que mon propre corps me trahisse.

Billet suivant : 7. Petits et grands changements

 

À lire en premier

Tous les articles

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :