Aller au contenu principal

Coming-Out

C’est de mars à juin que Florence a fait l’essentiel de ses coming-out. La famille proche, les amis proches, parfois en petits groupes, parfois individuellement : dans cette courte période, nous avons reçu chez nous presque tout le monde. Bien qu’un brin étourdissants, j’ai tout de même eu le bonheur de constater lors de ces repas en bonne compagnie que nous sommes choyés d’avoir à nos côtés des gens qui supportent Florence à 100%. D’excellentes conversations, pas de jugement et beaucoup de questions auxquelles il nous a fait plaisir de répondre.

keep-calm-and-yes-im-transgenderJe ne m’attendais pas à ce que l’une ou l’autre de ces soirées se passe mal, bien sûr. Ces gens qui nous entourent ne sont pas là par hasard. Mais quel bonheur de voir tout ce respect, cette amitié, cet amour déferler dès qu’ils avaient compris l’ampleur de l’annonce qui leur était faite. J’ai très souvent été émue. Quels gens formidables!

Avant cette démarche, il y avait eu le coming-out au boulot pour Florence, qui s’était aussi très bien déroulé. D’abord auprès de la direction, où la réponse en a été une de soutien immédiat et inconditionnel, puis à quelques collègues triés sur le volet. Tout a été positif. Cette première étape était clé dans ce qui allait permettre à Florence de briser les derniers liens d’attachement qui la retenaient à Frédéric. Pas d’impact sur la carrière? Décidément, bye bye Frédéric!

 

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :